Home

Faire un don

 

NOUS AVONS BESOIN DE VOTRE AIDE
Notre budget est de 1245€ par mois pour payer le loyer, les charges et l'assurance.
Nous avons souvent d'importantes difficultés à rassembler cette somme. Tous les travailleurs sont bénévoles et une grande partie des finances du centre vient de leur part. Les cotisations représentent 50%
de l'argent que nous recevons, les dons 13%, le snack et les repas 27% et la bibliothèque 10%

Plus d’info à la bibliothèque,
à la réception du centre, via
mail (cesakbruxelles@gmail.com)
ou par téléphone 0491 / 749 234

Historique du CESAK Imprimer Envoyer

Le Centre d'études Spirites Allan Kardec a ouvert ses portes au public en février 1996.

Il est né de la nécessité qu'avait le groupe fondateur d'élargir ses activités d'étude et de pratique de la doctrine codifiée à Paris au XIX ème siècle par le penseur français Léon Hyppolite Denizard Rivail, mieux connu sous le pseudonyme d'Allan Kardec.

Ce groupe formé à l'origine par quelques personnes intéressées par l'étude de philosophies spiritualistes se réunissaient hebdomadairement depuis 1993. Vers la fin 1995, le groupe présent aux réunions oscillait entre 12 et 15 personnes.

Le travail d'étude et la pratique de la doctrine kardeciste exigeait alors une organisation plus structurée. C'est à ce moment qu'est née l'idée d'un centre de travail et d'étude ouvert au public.

Le centre devait constituer, pour le public et les bénévoles, l'endroit pour étudier des thèmes liés aux problèmes humains dans la perspective de la philosophie Spirite afin de permettre une meilleure connaissance de soi. L'idée de ce centre d'études a commencé à se concrétiser en février 1996 lorsque le groupe a décidé de louer une petite salle.

Depuis lors, les activités proposées par le centre se sont accrues. La fréquence est passée d'une à plusieurs réunions par semaine.

En décembre 2000, le centre d'études spirites Allan Kardec se constitue en A.S.B.L.  

En janvier 2007, le CESAK décide d’inviter toute personne ayant envie d’aider dans la divulgation de la philosophie spirite, à devenir membre.

C’est le moyen que le CESAK à trouver afin de réussir à payer les frais mensuelles (loyer, électricité, assurances, etc)

Ainsi, chaque personne peut contribuer à maintenir ouverte cette maison Spirite.

Les bénévoles du CESAK en remercient.